Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 06:00

 Question:

Quel est le sens du Seder de Rosh Ha-Shana ?

De quoi est-il composé ?

Comment doit-on le réaliser ?

 Réponse:

Il est enseigné dans la Guemara Horayot (12a) et Keritot (6a) :
"Le signe est une chose décisive."

C’est pourquoi, pendant les 2 soirs de Rosh Ha-Shana, nous avons la tradition de consommer certains aliments en guise de bon signe pour la nouvelle année.
C’est pour cela que nous mangeons ces soirs là, des haricots (Roubiya en araméen ou Loubiya en arabe), de la courge (Kra), du poireau (Karti), des blettes ou des épinards (Silka), des dattes (Temarim), des grenades (Rimonim), de la pomme trempé dans le miel (Tapouwa’h Bidvash), et de la tête de mouton (Rosh Kevess).

Il existe une Ma’hloket (une divergence d’opinion Hala’hic) parmi les Poskim (les décisionnaires) concernant une personne qui consomme des aliments comme des fruits ou des légumes ou autre, avant le repas :
Cette personne doit-elle d’abord réciter la Bera’ha finale sur ces aliments avant de débuter son repas, ou bien le Birkat Hamazon inclura non seulement le repas, mais également les aliments consommés juste avant ?


Comme dans toute Ma’hloket au sujet d’une Bera’ha, nous appliquons dans ce genre de situation, le principe de Safek Béra’hot Lehakel (s’il y a un doute sur la récitation d’une Bera’ha, nous allons à la souplesse, et nous ne la récitons pas).
Cependant, il ne faut pas s’introduire sciemment dans cette situation.
C’est la raison pour laquelle, il est recommandé de procéder au Seder de Rosh Ha-Shana au milieu du repas, après le Moçi, après avoir consommer au moins une quantité de Kazaït (27g) de pain.

La Bera’ha de Moçi sur le pain acquitte de Bera’ha tout aliment qui se mange avec du pain, même si nous le consommons sans pain, puisque nous avons réciter la Bera’ha de Moçi en début de repas et que nous avons consommer au moins une quantité de Kazaït (27g) de pain.


Par conséquent, lorsqu’ après Moçi, nous mangeons, des aliments comme les haricots, le poireau, ou la tête de mouton, ou tout autre aliment dont l’usage est d’être consommé avec du pain, nous ne récitons aucune Bera’ha, à condition d’avoir consommer au moins un Kazaït (27g) de pain auparavant.

Par contre, les fruits comme la datte, la grenade, ou la pomme trempé dans le miel, nécessitent une Bera’ha, puisqu’en général, ils ne s’accompagnent pas de pain, la Bera’ha de Moçi ne peut donc pas les inclure.

Cependant, nous ne récitons qu’une seule Bera’ha de Boré Peri Ha’eç qui acquittera tous les fruits de l’arbre.

Voici l’ordre dans lequel nous devons procéder :


Kiddoush ; Netilat Yadaïm ; Moçi


 On veille d’abord à consommer au moins un Kazaït (27g) de pain (ex : avec les entrées)
Seder de Rosh Ha-Shana


Datte : "Boré Peri Ha’eç" (si nous n’en avons pas encore consommer cette année, on ajoute la Bera’ha de Shehe’heyanou, mais dans ce cas, on ne les mettra pas à table lors du Kiddoush, afin de ne pas les inclure dans le Shehe’heyanou du Kiddoush) ; on en consomme une, puis on récite la formule de "Yehi Raçon …. Sheiytamou Oyevenou …"(« …que nos ennemis disparaissent ; ITAMOU rappelle le mot TAMAR qui veut dire datte)


Grenade : "Yehi Raçon…Shenihyé Meleim Miçwot Karimmon" (« …Que nous soyons remplis de Miçwot comme la grenade), puis on consomme.


Pomme dans le miel : "Yehi Raçon…Shetit’hadesh ‘Alenou Shana Tova Oumetouka" (« …Que se renouvelle pour nous une bonne et douce année)


Haricots : "Yehi Raçon…Sheiyrbou Za’houyotenou…" (Que nos mérites se multiplient)


Courge : "Yehi Raçon…Sheiykara’ Roa’ Gezar Dinenou Weiykareou Lefane’ha Ze’houyotenou" (Que soit déchiré notre mauvais décret et que soient lus devant Toi nos mérites) ; le mot SHEIYKAREOU rappelle le mot KRA qui veut dire courge)


Poireau : "Yehi Raçon…Sheiykartou Oyevenou… "(Que soient retranchés nos ennemis ; le mot SHEIYKARTOU rappelle le mot Karti qui veut dire poireau en araméen)


Blettes ou épinards : "Yehi Raçon… Sheiystalkou Oyevenou…" (Que se retirent nos ennemis ; le mot SHEIYSTALKOU rappelle le mot Silka qui veut dire blette en araméen)


Tête de mouton : "Yehi Raçon… Shenihyé Lerosh Wélo Lezanav…" (Que nous soyons à la tête, et non à la queue et ceci est en souvenir du bélier qui fut sacrifié à la place d’Iç'hak Avinou)

ATTENTION !!!
La Hala’ha est très exigeante en ce qui concerne les vérifications de certains fruits ou légumes susceptibles de contenir des vers.
C’est pour cela que, si l’on n’est pas certain de la vérification des dattes ou des blettes, il ne faut pas les manger, même le soir de Rosh Hashana !!
Chaque vers consommé (même par inadvertance) entraîne la transgression de 5 fautes de la Torah.
De même, si l’on n’est pas sûr de la Kasherout de la viande de tête, il ne faut pas en consommer, et on la remplacera par une tête de volaille ou de poisson.


Certains ont l’habitude de consommer du poisson pour Rosh Hashana, par allusion au fait que nous souhaitons nous multiplier comme les poissons.
Cette tradition est rapportée par le RADA (Rabbi David ABOUDARHAM).


Cependant, le ‘HYDA rapporte au nom des Tikouné HaZohar, qu’il ne faut pas consommer de poisson pour Rosh Hashana puisque le mot DAG (poisson) ressemble au mot DAAG (avoir des soucis).

 

Conclusion:


Le Seder de Rosh Ha-Shana est composé de différends aliments, dont l’appellation ou la forme rappelle un bon signe pour la nouvelle année.

Certains ont l’habitude de procéder au Seder de Rosh Ha-Shana immédiatement après Kiddoush, mais d’autres le réalisent après avoir fait Moçi, et après avoir consommé au moins un Kazaït (27 g) de pain.

Selon la Hala’ha, il est préférable de procéder au Seder de Rosh Ha-Shana, après Moçi, et après avoir consommé au moins un Kazaït de pain (au moins 27 g) (ex : avec les entrées)

Lorsque nous procédons au Seder de Rosh Ha-Shana après Moçi, on ne récite pas de Bera’ha sur des aliments comme les haricots, le poireau, ou la tête de mouton, ou tout autre aliment dont l’usage est d’être consommé avec du pain, à condition d’avoir consommer au moins un Kazaït (27g) de pain.

Par contre, les fruits comme la datte, la grenade, ou la pomme trempé dans le miel, nécessitent une Bera’ha.
Nous ne récitons qu’une seule Bera’ha de Boré Peri Ha’eç qui acquittera tous les fruits de l’arbre.
Si l’un des fruits ou des légumes est nouveau et que nous n’en avons pas encore consommé cette année, on ne les mettra pas à table lors du Kiddoush, afin de ne pas les inclure dans le Shehe’heyanou du Kiddoush.

Voici l’ordre dans lequel nous devons procéder :
Kiddoush + Netilat Yadaïm + Moçi
On veille d’abord à consommer au moins un Kazaït (27g) de pain (ex : avec les entrées)

Seder de Rosh Ha-Shana : Datte ; Grenade ; Pomme dans le miel ; Haricots ; Courge ; Poireau ; Blettes ou épinards ; Tête de mouton

Le Seder de Rosh Ha-Shana se réalise les 2 soirs de la fête.

ATTENTION !!!
La Hala’ha est très exigeante en ce qui concerne les vérifications de certains fruits ou légumes susceptibles de contenir des vers. C’est pour cela que, si l’on n’est pas certain de la vérification des dattes ou des blettes, il ne faut pas les manger, même le soir de Rosh Hashana !! Chaque vers consommé (même par inadvertance) entraîne la transgression de 5 fautes de la Torah. De même, si l’on n’est pas sûr de la Kasherout de la viande de tête, il ne faut pas en consommer, et on la remplacera par une tête de volaille ou de poisson.

 

Cette Hala’ha est dédiée à la Refoua Shelema – la guérison complète de Sylvie Mazal Esther Bat Sim’ha ; ; l’enfant Gavriel Yossef ben Leah, et aussi pour l’élévation de la Neshama de Shmouel Ben Miryam et de ‘Haya Bat Rivka

Partager cet article

Repost 0
Un Jour Une Halakha
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un Jour Une Halakha de Rubben Salfati
  • Un Jour Une Halakha de Rubben Salfati
  • : Bienvenue sur le site de halakha créé par Rubben Salfati. Vous pouvez consulter des halakhotes et les imprimer gratuitement Un jour une halakha( devise du site). Ce site est mis a jour chaque jour avec une halakha. Vous pouvez me contacter a l'adresse suivant: rubbensalfati@gmail.com
  • Contact

Partenaires Officiels

Site de Ventes d'accessoires

          (telephone etc...)
http://a3.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/528597_221268904643033_117949288308329_269658_902387695_n.jpg

 

 Les-Jardins-du-Tov.JPG


Halakha Par Mot Clef

Emil Zrihan - Ashkélon

Emil Zrihan - Habibi Dyali

Emil Zrihan -Bin El Barah Oul Youm
Emil Zrihan - Ana Dinih Din Alah
By    Rubben Salfati