Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 06:00

 

‘Hanoucca N°6

(Les Bénédictions de l’allumage) 

 

Imprimer

 

Le premier soir on de ‘Hanoucca on récite trois bénédictions :


1) Baroukh Ata A.D.O.N.A.Ï Elo-hénou Mélèkh’ Ha’olam Asher Kiddéshanou Bé-Miçwotaw Wé-çiwanou Lé-Hadlik Ner ‘Hanoucca.


2) Baroukh Ata A.D.O.N.A.Ï Elo-hénou Mélèkh’ Ha’olam Shé-‘Assa Nissim La-Avoténou Ba-Yamim Ha-Hem Ba-Zémann Ha-Zé.


3) Baroukh’ Ata A.D.O.N.A.Ï Elo-hénou Mélèkh’ Ha’olam Shéhé’héyanou Wé-Kiyémanou Wé-Higui’anou La-Zé-mann Ha-Zé.

Les autres soirs, on ne récite plus la 3ème bénédiction (Shéhé’héyanou…), mais seulement les 2 premières (Lé-Hadlik Ner ‘Hanoucca, et Shé-‘Assa Nissim …).
(Si l’on a oublié de réciter celle de Shéhé’héyanou… le premier soir, on pourra le faire le soir suivant.) 

Le texte exact de la première Béra’ha est « Lé-Hadlik ner ‘Hanoucca » et non « Lé-Hadlik ner SHEL ‘Hanoucca ».


Les trois bénédictions indiquées ci-dessus doivent être dites avant l’allumage, selon le principe énoncé par nos Sages dans la Guémara Soucca ‘39a) : « On récite toujours la bénédiction avant l’accomplissement d’une Miçwa ». On ne commence pas à allumer avant d’avoir complètement fini de réciter les Béra’hot.

Après avoir allumé la lumière obligatoire (du jour), il est permis  de s’interrompre pour répondra Kaddish ou à la Kédousha aussi bien le premier que les autres soirs ; on peut également répondre amen à une Béra’ha, et s’adresser à une personne que l’on craint ou répondre à celle qu’on respecte, bien qu’on n’ait pas encore allumé les lumières de supplémentaires (qu’on allume pour accomplir la Miçwa plus parfaitement). Il ne faudra pas non plus réciter le texte que nous avons l’habitude de dire au moment de l’allumage (Hanérot Halalou anou madlikim…) avant d’avoir complètement fini d’allumer la première lumière ; on ne doit pas le commencer avant, car cela pourrait constituer une interruption. Il est bon de réciter « Mizmor Shit ‘Hanouccat Habayit Lé-Dawid » (psaume 30) en entier après l’allumage.


Si on a oublié de dire la bénédiction avant d’allumer, on pourra, tant qu’on n’a pas terminé l’allumage des lumières supplémentaire (en plus de la première lumière obligatoire), réciter la bénédiction « Lé-Hadlik ner ‘Hanoucca » ainsi que les autres bénédictions, même s’il ne reste qu’une seule lumière à allumer. Mais si on les a déjà toutes allumées, même si on n’a pas encore allumés le Shamash, on ne pourra plus réciter cette bénédiction et on ne dire que « Shé-‘Assa Nissim » (ainsi que Shéhé’héyanou, si c’est le premier soir).


Une personne n’ayant pas la possibilité d’allumer et pour qui une personne n’allume, n’ayant pas non plus l’occasion pour une raison quelconque, de voir des lumières de ‘Hanoucca, ne peut néanmoins pas dire la bénédiction Shéhé’héyanou seule, cette bénédiction ayant été institué pour l’allumage. A plus forte raison elle ne doit pas réciter « Shé-‘Assa Nissim ».

Quelqu’un qui s’est trompe et qui, après avoir récite la bénédiction, a d’abord allume la lumière appelée Shamash, ne doit pas recommencer la bénédiction ; il allume les lumieres obligatoires en se fiant à cette bénédiction.


Si on oublie de dire Shéhé’héyanou le premier soir, on peut réciter cette bénédiction le second soir au moment de l’allumage ou dans la demi-heure qui suit ; si on l’oublie à nouveau, on pourra la dire le soir suivant ; cela pendant les huit jours de la fête.


Lorsque le chef de famille doit s’absenter et nomme quelqu’un pour allumer à sa place, ce tiers doit réciter le texte habituel de la bénédiction et dire « Lé-Hadlik ner ‘Hanoucca ». S’il dit « ‘al Hadlakat Nérot ‘Hanoucca », cela se justifie également, car même lorsque c’est le chef de famille qui se trompe et récite la bénédiction de cette façon, il s’acquitte de son obligation.

Partager cet article

Repost 0
Un Jour Une Halakha
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un Jour Une Halakha de Rubben Salfati
  • Un Jour Une Halakha de Rubben Salfati
  • : Bienvenue sur le site de halakha créé par Rubben Salfati. Vous pouvez consulter des halakhotes et les imprimer gratuitement Un jour une halakha( devise du site). Ce site est mis a jour chaque jour avec une halakha. Vous pouvez me contacter a l'adresse suivant: rubbensalfati@gmail.com
  • Contact

Partenaires Officiels

Site de Ventes d'accessoires

          (telephone etc...)
http://a3.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/528597_221268904643033_117949288308329_269658_902387695_n.jpg

 

 Les-Jardins-du-Tov.JPG


Halakha Par Mot Clef

Emil Zrihan - Ashkélon

Emil Zrihan - Habibi Dyali

Emil Zrihan -Bin El Barah Oul Youm
Emil Zrihan - Ana Dinih Din Alah
By    Rubben Salfati