Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 09:57

1.« SAGESSE OU NAÏVETE ? »

« Tu seras béni parmi toutes les nations. Il n’y aura pas en toi d’homme stérile ou de femme stérile, ni parmi tes animaux. » (Devarim 7–14).

Rashi
Ni parmi tes animaux : Ni parmi ceux qui sont préposés à s’occuper des animaux (les cochers), car même l’homme le plus simple qu’il y a en toi, sera intelligent et saura quoi répondre aux hérétiques.

Histoire
On raconte au sujet du Gaon Rabbi Yehonatan EIVSHEITZ z.ts.l qu’un jour, le cardinal vint trouver le roi et les princes en prétendant que si Rabbi Yehonatan avait l’habitude de maîtriser tous les débats sur la religion, et qu’il arrivait toujours à vaincre ses adversaires, cela provenait simplement du fait de sa grande intelligence.
Mais si on prenait n’importe lequel des juifs de la rue, et qu’on lui prouve que la religion chrétienne est la plus vraie, il est certain que le juif se laissera convaincre.

Le roi ordonna que l’on fasse venir le premier juif que l’on trouve dans la rue. Les policiers arrêtèrent un cocher juif qui passait par là.

Le cardinal s’adressa à lui et lui dit :
« Regarde ! Je te fais la promesse de te donner une bourse pleine de pièces d’or. Je te promets aussi de te fournir un travail qui te fera vivre très largement, et par-dessus tout, je me porte garant pour toi, pour que tu ailles au paradis des chrétiens.
Mais tout ceci à une seule condition : que tu te convertisses au christianisme. »

Le roi ordonna au cocher de répondre à sa convenance.
Le cocher voyant Rabbi Yehonatan se raffermit et répondit :
« Majesté ! Je ne suis pas assez intelligent pour débattre avec le cardinal, mais je vais m’efforcer de répondre grâce à mon métier. Mon pauvre et défunt père qui était également cocher, m’a donné l’ordre avant sa mort que si un jour, un homme vient me trouver pour me proposer d’échanger son cheval contre le mien, et qu’en plus il me propose une somme d’argent, de ne surtout jamais accepter l’échange. En effet, pourquoi me proposerait-il de me donner de l’argent en plus de son cheval en échange du mien, si ce n’est que son cheval souffre d’une maladie incurable et dangereuse, mais qui ne se distingue pas à l’œil nu.
C’est exactement ce que je te réponds – dit le cocher au cardinal.
Si le paradis des chrétiens ne contenait pas certains dangers et certaines « maladies incurables », pourquoi me proposerais-tu – en plus de ta promesse du paradis des chrétiens – également une bourse de pièces d’or et un travail, en échange du ‘Olam Ha-Ba des juifs !! »

Parfois, la naïveté et la pureté d’esprit valent autant que la plus grande des sagesses !!

2. « LA GAAWA (l’orgueil): LA PLUS GRANDE DES ABOMINATIONS »

« Tu n’amèneras pas l’abomination au sein de ta maison… » (Devarim 7-26)

Le Tsaddik Rabbi Levi Its’hak de BERDITSHOV avait coutume de dire :
« Celui qui introduit la Gaava (l’orgueil) dans son cœur, transgresse l’interdit de la Torah « Tu n’amèneras pas l’abomination au sein de ta maison… » car il n’y a pas plus grande abomination que l’orgueil. Cet enseignement est représenté par un verset intégral (Mishlé 16-5) : « Toute forme d’orgueil est une abomination pour Hashem ». A fortiori : si lorsqu’on introduit une abomination au sein de sa maison, on transgresse un interdit de la Torah, à plus forte raison lorsqu’on l’introduit au sein de son cœur !! »

Histoire
Un précieux étudiant de la Torah vient un jour trouver son Rav, afin de lui demander un conseil pour lutter contre la Gaawa (l’orgueil).

« Voilà une question importante mon fils – lui répondit son Rav – assied toi près de moi un moment et patiente. »

Lorsque l’étudiant s’assied, un homme entra et déversa toute sa peine devant le Rav : l’homme doit marier une fille avec un jeune homme de bonne famille et de très bonne réputation, mais il n’a pas de quoi payer le nécessaire pour le mariage qui coûte des centaines de pièces d’or.
Le Rav se tourna vers l’étudiant et lui dit : « Donne à cet homme 300 pièces d’or afin qu’il puisse célébrer dignement le mariage de sa fille ! »
 L’étudiantr épondit : « Mais je suis pauvre ! Je n’ai pas le moindre sou !! »

Un moment plus tard, le Dayan (juge rabbinique) de la ville entre chez le Rav. Il est tout affolé et vient trouver le Rav pour lui soumettre un problème très épineux qu’il n’arrive pas à résoudre, et il sollicite l’opinion du Rav.
« Pose ton problème à ce jeune étudiant qui se trouve à mes côtés » – répondit le Rav au Dayan.
L’étudiant s’écria avec honte : « Rabbi ! Je ne suis pas encore assez rassasié du Talmud et des Décisionnaires pour avoir la compétence de me prononcer sur une question aussi grave !! »

Puis, un riche commerçant entre chez le Rav.
« Rabbenou ! – dit le commerçant – Je me suis empêtré dans un litige commercial avec un escroc, et je n’arrive plus à m’en démêler. Peut-être peux-tu me donner un conseil, comment sortir de cette difficulté. »
« Adresse-toi à ce jeune étudiant qui te donnera de très bons conseils » – répondit le Rav au commerçant.
« Moi !!!! – s’écria l’étudiant – mais je ne connais absolument rien à la vie et encore moins au commerce !!! »

A ce moment-là, le Rav fixa l’étudiant du regard et lui dit :
« Cher étudiant ! Lorsqu’on ne possède ni la richesse, ni la connaissance de la vie, ni la Torah, ni le commerce, faut-il un conseil pour lutter contre l’orgueil ?!! Quel orgueil un roi peut-il avoir lorsqu’il est pauvre ?!! »

La meilleure façon de combattre la Gaawa c’est de se mesurer avec ceux qui sont réellement plus grands que nous dans différends domaines !!

Shabbat Shalom

Partager cet article

Repost 0
Un Jour Une Halakha
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un Jour Une Halakha de Rubben Salfati
  • Un Jour Une Halakha de Rubben Salfati
  • : Bienvenue sur le site de halakha créé par Rubben Salfati. Vous pouvez consulter des halakhotes et les imprimer gratuitement Un jour une halakha( devise du site). Ce site est mis a jour chaque jour avec une halakha. Vous pouvez me contacter a l'adresse suivant: rubbensalfati@gmail.com
  • Contact

Partenaires Officiels

Site de Ventes d'accessoires

          (telephone etc...)
http://a3.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/528597_221268904643033_117949288308329_269658_902387695_n.jpg

 

 Les-Jardins-du-Tov.JPG


Halakha Par Mot Clef

Emil Zrihan - Ashkélon

Emil Zrihan - Habibi Dyali

Emil Zrihan -Bin El Barah Oul Youm
Emil Zrihan - Ana Dinih Din Alah
By    Rubben Salfati